BURKINA FASO: PREMIèRE INTERPELLATION APRèS LA MANIFESTATION DU SAMEDI 27 NOVEMBRE

© OLYMPIA DE MAISMONT AFP L'organisation SBF maintient son appel à la démission de l’actuel chef de l’État, Roch Marc Christian Kaboré (notre photo), qu’elle estime incapable d’assurer la sécurité au Burkina Faso. Au Burkina Faso, après la manifestation du samedi 27 novembre qui a tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre à Ouagadougou, la société civile...

Source: